Connect with us

Portraits

Love is not tourism : ils se sont mariés !

Publié

on

Love is not tourism : ils se sont mariés !

Antonin et sa compagne ont vécu 2 ans en Chine avant qu’Antonin revienne en France en octobre 2019. Par la suite sa compagne est venue le rejoindre puis est retournée en Chine fin janvier 2020, au moment où la pandémie se déclarait sur le territoire chinois. Ils devaient se marier en août 2020.

FAE : Quelles ont été vos premières démarches ?

Antonin : J’ai entamé le dossier pour notre mariage auprès de la maire de mon village, l’Houmeau en Charente-Maritime. Avec cette administration j’ai rencontré des difficultés notamment la publication des bans. Nous avons consulté l’ambassade française à Pékin et constitué, en septembre 2020, un dossier de 220 pages pour obtenir un laissez-passer.

À cette époque, nous n’étions pas pacsés mais nous étions ensemble depuis 4 ans, nous avons vécu ensemble, fait plusieurs voyages etc… Cependant le laissez-passer nous a été refusé car le but de ce dernier était le mariage. Ils ne se sont basés que sur les raisons de la venue au lieu de prendre en compte l’ensemble des documents où ils pouvaient constater que nous étions dans une relation sérieuse. Pourtant certains se sont mariés grâce à ça ! Cela fut très difficile émotionnellement.

FAE : Qu’avez-vous entrepris après ce refus ?

A : Je suis de nouveau retourné à la mairie de l’Houmeau pour leur expliquer la situation, notamment le fait que pour avoir le document nécessaire ma compagne devait être présente. Seulement, compte tenu de la situation sanitaire cela été impossible… Un véritable cercle vicieux !

J’ai alors demandé un rendez-vous avec le maire, ce qui fut un véritable échec. Je n’ai pas eu d’entrevue avec le maire et la seule réponse apportée était « le maire a dit qu’on ne pouvait rien faire » ! L’administration de la commune à ce moment n’a fait aucun effort pour nous aider…

FAE : A qui vous êtes-vous adressés par la suite ?

A : Je perdais un peu espoir et en naviguant sur le groupe facebook #Loveisnottourism France, j’ai eu la chance de tomber sur la publication d’un homme qui avait réussi à faire publier les bans avec son fiancé américain. Je l’ai contacté et nous avons pu longuement échanger. Ce qui fut une aide précieuse pour la suite.

En décembre 2020, j’ai déménagé dans un village proche, et je suis allé à la mairie de ce village pour expliquer à nouveau ma situation. Cette fois l’administration s’est montrée très compréhensive et prête à nous aider.

Nous avons de nouveau constitué un dossier, nous avons pu avoir les documents notamment le certificat de célibat nécessaire à la publication des bans sauf le certificat de coutumes, mais cela à suffit. Cela a également un coût financier puisque certains documents ont dû être authentifier en Chine.

En outre, ma compagne a passé son audition à Pékin, ce qui ne m’a pas été demandé en France. À la suite de ces démarches, on a enfin obtenu la publication des bans. !

Antonin et sa compagne ont été séparés pendant un an et demi et se sont mariés le 28 août dernier. L’équipe de Français à l’étranger leur adresse toutes nos sincères félicitations.

 

Continue Reading
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Newsletter

Populaire